Conditions générales de la société Dohse Aquaristik GmbH & Co KG, Otto-Hahn-Straße 9, 53501 Grafschaft

.

§ 1 - Validité des conditions

  1. Les conditions contractuelles suivantes constituent la base de toutes les relations commerciales actuelles et futures de Dohse Aquaristik GmbH & Co. KG (ci-après dénommée "Dohse") avec des tiers, dans la mesure où ceux-ci sont des entrepreneurs au sens du code civil allemand (ci-après également dénommé "client"). Ils deviennent partie intégrante du contrat.
  2. Nos conditions contractuelles s'appliquent exclusivement. Les conditions générales de vente du client qui sont contraires ou divergentes sont sans importance, même après que Dohse en a eu connaissance, sauf si Dohse les a expressément acceptées par écrit.

§ 2 - Offre et conclusion du contrat

  1. Nos offres sont sans engagement et sujettes à modification. Si les clients soumettent des offres contraignantes à Dohse, Dohse se réserve le droit d'accepter les offres dans un délai de 2 semaines.
  2. En principe, le contrat est conclu sous forme de texte, une confirmation de commande étant suffisante. Si les commandes sont passées par des moyens de télécommunication, l'acceptation de l'offre par Dohse a lieu soit par l'envoi d'une confirmation de commande, soit par la mise à disposition et l'expédition des marchandises.

§ 3 - Prix

  1. Les prix selon la liste de prix de Dohse en vigueur au moment de la conclusion du contrat s'appliquent.
  2. Les prix indiqués par Dohse sont en EUR plus la TVA au taux légal, les droits de douane et autres prélèvements, sauf si une autre devise est expressément indiquée. Les frais d'emballage et d'expédition sont facturés séparément.
  3. Si la livraison de marchandises des marques "Hobby" ou "Dupla" par Dohse est convenue, la valeur minimale de la commande pour les livraisons sans frais d'expédition en Allemagne est de 200 EUR net. Pour les commandes correspondantes inférieures à 100 EUR nets, un supplément de quantité minimum de 10 EUR est facturé. Pour toutes les autres livraisons, les accords explicitement convenus entre les parties s'appliquent.

§ 4 - Livraison et retard de livraison, portée de la commande

  1. La livraison n'est pas due par Dohse par principe. Dans la mesure où la livraison des marchandises a été convenue dans des cas individuels, le Dohse est en principe habilité à déterminer lui-même le type d'expédition.
  2. Les dates de livraison ne sont considérées comme contraignantes que si elles ont été convenues au préalable avec les clients sous forme de texte. Sauf si elles sont désignées comme contraignantes, elles ne sont qu'approximatives et s'entendent comme s'appliquant au moment de la mise à disposition sur le lieu d'exécution.
  3. Si le Dohse est en retard de livraison pour des raisons dont il n'est pas responsable (par exemple, force majeure ou grèves, ainsi que non-livraison, livraison incorrecte ou retard de livraison de la part des fournisseurs), le Dohse est en droit de reporter l'exécution pour la durée de l'empêchement plus un délai de démarrage raisonnable ou de résilier le contrat en tout ou en partie en ce qui concerne la partie non encore exécutée. Dohse en informe immédiatement le client. Si l'empêchement rend la livraison ou le service considérablement plus difficile/impossible et n'est pas seulement de durée temporaire (plus de 3 mois), le client est en droit de résilier le contrat. Dohse n'est alors pas responsable.
  4. La portée de la commande est déterminée conformément à la confirmation de commande émise par Dohse. Les informations qui y sont spécifiées déterminent de manière complète et concluante la nature de l'objet du contrat. En l'absence de confirmation de commande, c'est le bon de livraison qui fait foi.
  5. Les échantillons, spécimens et illustrations ne font qu'approximativement autorité. Toutes les données concernant le poids, les dimensions et autres doivent être considérées comme des moyennes. Sauf si des limites sont expressément fixées pour les écarts admissibles, les écarts dus à la fabrication et/ou au progrès technique sont considérés comme autorisés dans le cadre de ce qui est d'usage dans l'industrie.
  6. Les livraisons partielles sont autorisées, de même que l'arrondissement des quantités dans le cadre des unités d'emballage. À tous les autres égards, le client doit accepter des quantités excédentaires ou manquantes jusqu'à 10 % comme étant conformes au contrat. Le paiement est effectué pour la quantité effectivement livrée.

§ 5 - Transfert de risque et acceptation

  1. En ce qui concerne le transfert des risques, les dispositions légales s'appliquent, sauf si le Dohse est tenu de livrer "franco domicile" ou si les parties ont convenu d'une disposition différente.
  2. Le client est tenu de contrôler la marchandise livrée par Dohse conformément aux dispositions légales et de signaler immédiatement tout défaut à Dohse. Les notifications de défauts ou de manques évidents doivent être reçues par le Dohse dans un délai de quatre jours ouvrables. Le délai de forclusion commence à courir à la remise des marchandises au client ou à la réception du service. Les notifications de défauts doivent toujours être faites sous forme de texte. En cas de violation des dispositions ci-dessus, en particulier en cas de défaut de notification des défauts, les biens sont réputés conformes au contrat.
  3. Après l'émission d'un avis de défaut, le Dohse est autorisé à inspecter les marchandises, à les examiner sans délai et à reprendre à ses frais une quantité représentative contre réception pour un examen plus approfondi et à les conserver pendant une période raisonnable. Le client doit s'abstenir de tout mélange ou de toute transformation ou de toute utilisation ou consommation des marchandises qui aggraverait le dommage, jusqu'à ce que le défaut ait été constaté par Dohse ou par un expert désigné par Dohse.
  4. Si le client est en retard d'acceptation, ne coopère pas ou retarde l'acceptation pour d'autres raisons dont il est responsable, Dohse est en droit d'exiger une indemnisation pour le dommage qui en résulte, y compris les frais supplémentaires (par exemple les frais de stockage). À cette fin, le Dohse facture une indemnité forfaitaire d'un montant de 2 % de la valeur nette de la facture des marchandises par jour civil de retard, jusqu'à un maximum de 30 % de la valeur nette de la facture des marchandises. Le calcul commence par la notification que les marchandises sont prêtes à être expédiées, dans le cas d'un accord sur la livraison : avec la date de livraison prévue. La preuve d'un dommage supérieur ou inférieur reste réservée aux parties contractantes.

§ 6 - Dispositions spéciales Euro palettes

  1. Si les marchandises sont livrées sur des euro-palettes, elles ne sont fournies qu'à titre de prêt. Les euro-palettes de même type et de même qualité doivent être retournées avec la livraison suivante, au plus tard un mois après la livraison, ou échangées avec le transporteur. Si une restitution dans le sens susmentionné n'a pas lieu, le Dohse est en droit de facturer un montant de 15,00 EUR plus la taxe sur la valeur ajoutée applicable pour chaque palette livrée et non retournée.

§ 7 - Conservation du titre

  1. La marchandise reste la propriété de Dohse jusqu'au paiement intégral de toutes les créances découlant de la relation commerciale avec le client.
  2. En cas de mélange ou de transformation de la marchandise, la propriété du client sur un objet uniforme est transférée à Dohse au prorata de la valeur (valeur de la facture). Dohse transfère déjà maintenant la (co)propriété au client dans de tels cas, sous la condition suspensive de la pleine satisfaction de toutes les demandes dirigées contre le client.
  3. Le client est autorisé à revendre les marchandises dans le cadre d'une activité commerciale ordinaire tant qu'il n'est pas en retard de paiement à Dohse pour la créance relative à ces marchandises. Les marchandises ne peuvent pas être mises en gage ou cédées en garantie. Le client cède dès à présent à Dohse, à titre de garantie, toutes les créances résultant de la revente ou de tout autre motif juridique concernant la marchandise sous réserve de propriété, y compris toutes les créances de solde de compte courant. Le client est autorisé à recouvrer en son nom propre les créances cédées à Dohse pour le compte de Dohse. Cette autorisation peut être révoquée si le client ne remplit pas correctement ses obligations de paiement envers le Dohse ou si une détérioration importante ou une mise en danger considérable de sa situation financière se produit ou est à craindre concrètement. Dans ce cas, la cession des créances est subordonnée à la satisfaction complète de toutes les créances de Dohse à l'égard du client.
  4. Dès que le client a cessé ses paiements, et sans retard injustifié après la notification de la cessation des paiements, le client est tenu d'envoyer à Dohse une liste des marchandises sous réserve de propriété qui existent encore, également dans la mesure où elles ont été traitées, et une liste des créances à l'égard de tiers débiteurs avec des copies des factures.
  5. En cas d'accès de tiers à la marchandise réservée, le client doit signaler la propriété de Dohse et en informer Dohse sans délai.
  6. En cas de violation du contrat par le client, notamment en cas de retard de paiement et de fixation infructueuse d'un délai par le Dohse, ce dernier est en droit de reprendre l'objet de la vente. La reprise par le Dohse de l'objet de la vente ne constitue pas une résiliation du contrat, sauf si le Dohse a expressément déclaré cette résiliation sous forme de texte. Après avoir repris l'objet de la vente, le Dohse est autorisé à le vendre. Le produit de la réalisation est porté au crédit du passif du client - moins les frais de réalisation raisonnables.
  7. Dohse s'engage à libérer les garanties auxquelles Dohse a droit à la demande du client dans la mesure où la valeur réalisable des garanties dépasse les créances à garantir de plus de 20% ou la valeur nominale des garanties dépasse les créances à garantir de plus de 50% ; le choix des garanties à libérer incombe à Dohse.

§ 8 - Garantie

    En cas de réclamations reconnues par le Dohse, le Dohse est autorisé, à sa discrétion, à remédier au défaut ou à effectuer une livraison ultérieure. Les frais supplémentaires pour l'élimination des défauts ou la livraison ultérieure, qui résultent du fait que l'objet du contrat ou tout produit transformé a été transporté dans un lieu autre que le lieu d'exécution, sont à la charge du client, nonobstant la disposition de l'article 478, paragraphe 2, du Code civil allemand (BGB), sauf convention contraire entre les parties. Les droits du client sont limités à la réduction après échec de l'exécution supplémentaire, si les marchandises ne présentent qu'un défaut insignifiant.
  1. Les déclarations faites par Dohse dans le cadre de ce contrat à partir de discussions préliminaires, de brochures, d'offres publicitaires, de descriptions de performances et de références aux normes DIN etc. ne doivent pas contenir de présomption de garantie. Les déclarations ne sont considérées comme une garantie que si elles ont été expressément désignées par écrit par le Dohse comme une déclaration de garantie.
  2. Le client ne peut pas faire valoir de droits et de revendications en raison de défauts s'il a lui-même revendu la chose entachée du défaut ou l'a fournie à un tiers dans le cadre d'une prestation de travail et s'il est établi qu'il ne peut plus, de son côté, être tenu responsable par un partenaire contractuel au titre de la garantie en raison de ce défaut. À la demande de Dohse, le client doit, dans tous les cas où la pièce défectueuse n'est plus en sa possession, fournir des informations sur la date à laquelle la pièce défectueuse a été vendue au tiers ou utilisée dans le cadre d'une prestation de travail et sur les dispositions de garantie qui ont été convenues entre le partenaire contractuel et le tiers, ainsi que sur les documents justificatifs.
  3. Dans le cas des contrats de vente de biens d'occasion, la garantie est exclue.

§ 9 - Responsabilité, indemnisation

  1. Dohse est responsable conformément aux dispositions légales dans la mesure où le client fait valoir des droits à dommages et intérêts fondés sur une intention ou une négligence grave, y compris l'intention ou la négligence grave de la part des représentants de Dohse ou des agents d'exécution. Il en va de même pour la responsabilité si le Dohse viole de manière coupable une obligation contractuelle essentielle. Les obligations contractuelles importantes sont des obligations dont l'exécution caractérise le contrat et sur lesquelles le client peut compter. Dans les cas susmentionnés - à l'exception d'une violation intentionnelle du contrat - la responsabilité en matière de dommages et intérêts est limitée aux dommages prévisibles et typiques.
  2. D'autres droits du partenaire contractuel, notamment en raison de dommages indirects causés par un défaut, sont exclus, sauf disposition contraire dans le présent document.
  3. Le délai de prescription pour les réclamations pour défauts dus à une simple violation par négligence d'obligations contractuelles essentielles (cf. paragraphe 1) est de 1 an, calculé à partir du transfert de risque. Sont exclues de la réduction du délai de prescription les réclamations dues à un défaut d'un bâtiment ou d'un matériau de construction qui a causé la défectuosité d'un bâtiment, à un défaut qui a été dissimulé frauduleusement, ainsi que dans le cas où le client est tenu responsable par son partenaire contractuel en raison d'un recours du fournisseur conformément aux §§ 478 f. BGB.
  4. L'exclusion de responsabilité conformément au paragraphe 2 ainsi que les limitations de responsabilité conformément au paragraphe 1 et au paragraphe 3 ne s'appliquent pas en cas d'atteinte à la vie, à l'intégrité physique et à la santé et également pas si une garantie promise par le Dohse pour la qualité de la marchandise n'est pas respectée. La responsabilité au titre de la loi sur la responsabilité du fait des produits reste également inchangée.

§ 10 - Paiement

  1. Le prix d'achat est dû immédiatement et sans déduction, sauf accord contraire sous forme de texte entre les parties.
  2. Les difficultés de paiement générales du client qui sont connues de Dohse donnent à Dohse le droit de résilier le contrat.
  3. En cas de retard de paiement du client, Dohse facturera les intérêts de retard légaux, plus le forfait prévu par l'article 288, paragraphe 5, du Code civil allemand (BGB) ; la revendication d'autres dommages et intérêts n'est pas exclue.
  4. Le client n'est autorisé à compenser des créances non synallagmatiques à l'encontre de Dohse que si ses contre-prétentions ont été constatées judiciairement, sont incontestées ou ont été reconnues par Dohse. En cas d'existence de défauts, le client n'a pas droit à un droit de rétention dans la mesure où celui-ci n'est pas raisonnablement proportionné aux défauts et aux coûts prévus pour l'exécution ultérieure (en particulier une réparation des défauts).

§ 11 - Stands et présentoirs de vente

  1. Les stands de vente et les présentoirs fournis par Dohse sont mis à disposition en prêt. À la demande de Dohse, mais sans demande de Dohse au plus tard lors de la dissolution de la relation d'affaires, les articles fournis à Dohse doivent être retournés au siège social de Dohse aux frais du client.

§ 12 - Dispositions finales, protection des données

  1. Le lieu d'exécution de tous les services prévus par le contrat, y compris l'exécution ultérieure, est le siège social de Dohse, Otto-Hahn-Straße 9, 53501 Grafschaft.
  2. Le lieu de juridiction pour tous les litiges découlant de la relation contractuelle est également Grafschaft. Le Dohse a le droit d'intenter une action devant le tribunal compétent pour le siège social du client. L'expression "litiges juridiques découlant de la relation contractuelle" est entendue au sens le plus large. Il comprend également, par exemple, les demandes de dommages-intérêts et/ou de dommages et intérêts.
  3. La conclusion du contrat ainsi que la relation contractuelle entre Dohse et le client sont exclusivement régies par le droit de la République fédérale d'Allemagne, à l'exclusion du droit international privé allemand. L'application du droit des Nations unies en matière de vente est exclue.
  4. Dohse s'engage à ne collecter, traiter ou faire traiter les données personnelles qui lui sont confiées que dans le cadre de l'exécution des contrats. Ce faisant, Dohse se conforme notamment aux dispositions de la loi fédérale allemande sur la protection des données (BDSG), du règlement allemand sur la protection des données (DSGVO) et de la loi allemande sur les télémédias (TMG). Sans le consentement explicite du client, Dohse n'utilisera pas les données personnelles à des fins de publicité ou d'enquêtes de satisfaction auprès des clients. En raison des détails, il est fait référence à la politique de confidentialité de Dohse, qui peut être consultée sur le site web de Dohse à tout moment via le lien "Imprint/Protection des données https://www.dohse-aquaristik.com/de/unternehmen/impressum.

En date du 08/2018